Workshops

Le 15 novembre 2012 de 10h30 à 17h
UNESCO – Salle VII

Depuis les années 80, les modèles d’organisation pyramidaux, mécanistes et technocratiques connaissent une crise majeure de légitimité et d’efficacité.
Face à cette crise, nombre d’entreprises, de théoriciens et de praticiens se sont efforcés de définir de nouveaux modes décisionnels, favorisant la collégialité et le travail d’équipe, la réduction des lignes hiérarchiques, la participation des salariés, le dialogue avec les parties prenantes, l’organisation en réseau, la liberté d’initiative, la recherche de sens et de valeurs partagées, l’inclusion de tous.
Le développement des pratiques de dialogue philosophique en entreprise s’inscrit dans ce mouvement.
Assiste-t-on pour autant aujourd’hui au déploiement d’authentiques modèles de délibération démocratique au sein des organisations, au sens défini par le philosophe Habermas et le courant de la « démocratie délibérative » ?
Alors même que ce « tournant délibératif » qui a affecté de nombreuses sciences sociales a souvent été critiqué pour son « utopisme » rationaliste, est-il pertinent de chercher à développer des dispositifs de délibération démocratique dans les organisations ?
Si oui, pour quelles raisons, à quelles conditions et selon quelles modalités pratiques ?
Programme complet sur le site de Philolab
Programme complet en pdf

FacebookTwitterGoogle+Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Category

Annonce

Tags

, , ,